Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2016 3 01 /06 /juin /2016 11:42

Depuis plusieurs années déjà, chaque mois, un zoom est mis en ligne sur la page d’accueil du site Joconde. Le principe : une page illustrée d’une image, sur un thème transversal au catalogue collectif des collections des musées de France. Traditionnellement rédigé par le bureau de la diffusion numérique, ce mode de valorisation des collections versées sur Joconde est désormais ouvert aux équipes scientifiques des musées de France. Jeannette Ivain, responsable de la base Joconde pour les beaux-arts et arts décoratifs, nous en dit plus.

Bureau de la Diffusion Numérique : Qu’est-ce qui fait la richesse de ces zooms ?

Jeannette Ivain : Plusieurs aspects complémentaires :

- un point d’entrée intuitif et attractif pour l’internaute,

- une approche pluridisciplinaire qui permet de valoriser la diversité et la spécificité des collections versées sur Joconde,

- les multiples liens insérés dans le texte du zoom renvoient à des sélections de notices Joconde : ceci facilite la navigation de l’internaute au gré de sa lecture,

- et puis, pour nous gestionnaires du catalogue, c’est l’opportunité périodique de « bonifier » la base, c’est-à-dire de passer méthodiquement au crible, sur un thème donné, l’indexation iconographique d’un lot précis de notices, de vérifier la couverture photographique du corpus, et, bien sûr, un grand plaisir de publier des compléments d’information dans un format grand public !

BDNC : Depuis quelques mois, les zooms parus émanent presque systématiquement de certains musées partenaires… Pourquoi et comment ?

JI : Il est indéniable que l’administration de la base nationale Joconde est une activité très prenante et que notre équipe est également sollicitée sur des dossiers ministériels… Aussi, pour pouvoir inscrire l’offre de ce zoom dans le temps et assurer la même qualité de service au public, il nous a semblé naturel de nous tourner vers nos interlocuteurs quotidiens : les équipes scientifiques des musées de France qui nous confient leurs données pour mise en ligne.

Qui mieux qu’eux peut parler des collections qu’ils ont étudiées, récolées et décrites dans leur système informatisé avant de les exporter sur Joconde sous la forme d’un lot cohérent de notices ?

Grâce au zoom, les musées partenaires disposent d’un espace de valorisation et de publication scientifique supplémentaire dans un format compatible avec leurs multiples autres activités.

BDNC : Comment cela se passe-t-il concrètement ?

JI : Au gré des versements que je traite et mets en ligne sur Joconde, je repère des ensembles susceptibles de faire l’objet d’un zoom. Le sujet doit être riche sans être trop complexe ou touffu. Bien souvent, le musée avec lequel je travaille dispose d’une documentation qu’il peut synthétiser en une page (note du BDNC : le texte d’un zoom est limité à 2.640 caractères). Une fois les notices en ligne, le musée me confie son texte et j’identifie les mots sur lesquels pourront être posés les liens hypertextes renvoyant directement aux notices Joconde.

Ce qui est passionnant, c’est de voir qu’un sujet apparemment très pointu, comme la miniature strasbourgeoise par exemple, fait écho à beaucoup d’autres thèmes illustrés par les notices d’autres musées. Ce mois-ci, le zoom co-édité avec le musée des beaux-arts de Reims permet de mettre en lumière un grand nombre d’artistes méconnus, actifs lors de la Première Guerre Mondiale dont des œuvres sont conservées dans d’autres musées partenaires. L’approche transversale du zoom conserve donc tout son sens.

C’est une façon de renouveler notre partenariat avec les musées de France en leur offrant toujours plus de visibilité sur le catalogue national. L’internaute n’est pas en reste avec ce rendez-vous mensuel de découverte.

Consulter l’un des 88 zooms de Joconde

Retrouver l’un des zooms co-édités avec un musée participant à Joconde :

- Collection Lemétais du musée de Reims (musée des beaux-arts de Reims)

- La miniature à Strasbourg (cabinet des estampes et dessins de Strasbourg)

- Hippolyte Petitjean ((1854-1929) (musée des Ursulines de Mâcon)

- Benjamin Rabier (1864-1939) (musée municipal de la Roche-sur-Yon)

- Jean-Baptiste Le Prince (musée Gatien-Bonnet de Lagny-sur-Marne)

- Pontoise vu par les artistes (musées de Pontoise)

- Regard sur les Antilles : le legs Marcel Chatillon (musée d’Aquitaine de Bordeaux)

- Louis Nicolas Lemasle (musée Antoine-Lécuyer de Saint-Quentin)

- collection Maurice Denis du musée Rolin à Autun

Partager cet article

Repost 0
Published by Bureau de la diffusion numérique des collections
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Joconde - Portail des collections des musées de France
  • Le blog de Joconde - Portail des collections des musées de France
  • : Actualité de Joconde, portail des collections des musées de France. Catalogue de 500.000 notices d'objets, valorisées par des visites guidées (partenariat entre le bureau de la diffusion numérique des collections du service des musées de France et les musées participants). Espace professionnel : fiches-conseils consacrées à l'informatisation et à la numérisation des collections. Musées en ligne : sélection des ressources numériques muséales du monde entier.
  • Contact

Recherche