Jeudi 8 mars 2012 4 08 /03 /Mars /2012 10:31

Le musée d'histoire urbaine et sociale de Suresnes, dont le projet de rénovation est en cours, vient de publier des notices de collections techniques et ethnologiques sur Joconde. 

Sophie Parmentier, assistante de conservation, nous explique le contexte de cette mise en ligne.

 

" Le musée de la ville de Suresnes, situé dans les Hauts de Seine (92), dont la création date de 1926, est inscrit depuis 2002 sur la liste des musées de France.
Autrefois Musée d’histoire locale René Sordes, aujourd’hui le MUS ou Musée d’histoire Urbaine et Sociale de Suresnes vit une profonde mutation.

Le recrutement d’un conservateur du patrimoine en 1998 avec comme missions « entreprendre le travail d’inventaire des collections, poursuivre l’enrichissement du fonds et faire vivre le musée à travers des expositions tout en proposant un projet de rénovation du musée », a permis d’amorcer la restructuration du musée.
Son ouverture est programmée en janvier 2013 dans l’ancienne gare de Suresnes Longchamp, construite entre 1886-1889 sur la ligne des Moulineaux. D’une surface totale d’environ 1300 m2, les travaux d’embellissement de la façade en briques ont laissé place à la création d’une extension destinée à accueillir le public qui pourra découvrir ou redécouvrir des collections organisées autour de l’histoire de la ville, et plus spécifiquement de la thématique du patrimoine urbain, social et architectural durant l’entre-deux-guerres dont la cité-jardins est l’une des meilleures illustrations.

Pourquoi publier sur Joconde ?

La publication sur Joconde s’inscrit dans le projet d’informatisation et de numérisation des collections initiés par Marie-Pierre Deguillaume, lors de son arrivée en 1998, en tant que conservateur du patrimoine et actuelle directrice du musée. A cette date le musée s’est équipé d’un logiciel dédié à l'inventaire informatisé des collections.
A partir de 2007, avec le recrutement d’Emeline Parent, chargée des collections et aujourd’hui adjointe à la directrice, s’est affirmée la volonté de rendre les collections plus accessibles depuis l’extérieur et s’est alors imposée l’acquisition d’un nouvel outil permettant de répondre aux nouvelles exigences de numérisation et d’informatisation des collections muséales. Le choix s’est porté sur un logiciel de gestion de collections muséales du marché,  son acquisition fut finalisée à l’été 2010.

Parmi les objectifs, en tant que chargée de la valorisation des collections et de l’animation au sein du musée, la publication d’une partie des collections sur Joconde était une étape incontournable.
Dans le cas de Suresnes, cette mise en ligne a un double objectif :
- elle est d’abord un moyen de faire connaître des collections qui ne sont à l’heure actuelle pas présentées au public,
- un moyen aussi de pouvoir amplifier la visibilité du futur musée avant son ouverture

Depuis, l’équipe a été renforcée par l’arrivée de Lucille Pennel et Vincent Lorion, chargés du récolement. Mathilde Huet, co-responsable de la base Joconde a accompagné ce travail qui a permis la mise en place d’une méthode de saisie conforme à l’inventaire réglementaire et aux exigences pour l’export vers Joconde ainsi que la rédaction d’une charte indispensable au quotidien.

Quels objets pour cette première publication ?

Le musée de Suresnes retrace l’histoire de l’évolution urbaine, économique et sociale de la ville privilégiant la période de l’entre-deux-guerres à travers une collection riche d’estampes, de dessins, photographies, cartes postales, affiches, ainsi que des objets issus du patrimoine industriel comme les flacons à parfum et cosmétiques (sociétés Coty, Volnay, Worth…), des éléments de l'activité blanchisserie et du passé aéronautique, automobile et radiotechnique de la ville.
Le musée conserve parallèlement la collection Granoux, du nom d’un collectionneur suresnois, constituée de cartes postales, d’objets-portraits charges, des affiches, ou encore des imprimés consacrés à l'histoire politique et sociale européenne entre la fin du Second Empire et la Troisième République.
Sa politique actuelle d'acquisitions cherche à développer une spécificité sur l'urbanisme social de l'Entre Deux Guerres. Il conserve ainsi une importante documentation iconographique sur les principales réalisations architecturales de cette époque : Cité-Jardins, école de plein air, lycée Paul Langevin, crèche Darracq… à laquelle viennent s'ajouter des témoignages oraux, des maquettes et des objets liés à la vie quotidienne au sein de ces équipements.

Le choix parmi la diversité et la richesse d’une telle collection n’a pas été aisé, néanmoins la question afférente aux droits d’auteur qui régissent à la fois la diffusion, la publication et l’exposition d’images nous ont vite contraints à affiner notre sélection et définir des priorités, c’est-à-dire privilégier dans un premier temps les objets libres de droit comme les collections ethnographiques et celles pour lesquelles nous avons pu obtenir l’autorisation des ayants-droit pour l’exploitation des images.

A ce titre, nous avons pu mettre en ligne des postes radio et téléviseurs de la marque Philips dont la fabrication était assurée par une entreprise suresnoise spécialisée dans la conception des lampes d’émission et de réception pour les postes radio : La Radiotechnique. Installée à Suresnes en 1922, elle reprend la fabrication des poste radio de la marque Radiola en 1929, puis 2 ans plus tard celle de la marque Philips et ce jusqu’en 1996, date à laquelle elle disparaît au profit de Philips qui est toujours présent à Suresnes
Cette collection, riche d’une cinquantaine d’objets, en grande partie offerte par Philips,  retrace un pan de l’histoire de la communication et témoigne d’une aventure humaine et technique incroyable.

Quelle meilleure façon aussi pour le musée d’histoire urbaine et sociale, dont le projet de rénovation est en cours, de se faire entendre !

Nous travaillons déjà à l’enrichissement de cette publication qui marque véritablement une nouvelle étape pour le MUS. Cette mise en ligne sur Joconde sera très prochainement couplée à la création d’un site internet propre au musée, conçu comme un véritable portail autour des collections du musée. Ce site, nous l’espérons, sera l’occasion pour les visiteurs de venir enrichir leur découverte sensorielle et physique des œuvres présentées au MUS. "

Sophie Parmentier
Chargée de la valorisation des collections et de l’animation
MUS-Musée d’histoire urbaine et sociale de Suresnes

 

 

Par portail-joconde - Publié dans : Information
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Le blog de Joconde - Portail des collections des musées de France
  • Le blog de Joconde - Portail des collections des musées de France
  • : collections numérisation inventaire expositions virtuelles espace professionnel Culture
  • : Actualité de Joconde, portail des collections des musées de France. Catalogue de 500.000 notices d'objets, valorisées par des visites guidées (partenariat entre le bureau de la diffusion numérique des collections du service des musées de France et les musées participants). Espace professionnel : fiches-conseils consacrées à l'informatisation et à la numérisation des collections. Musées en ligne : sélection des ressources numériques muséales du monde entier.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés