Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 13:15

Ce nom correspond à des groupes d'utilisateurs du même outil de gestion de collections réunis à échéances plus ou moins régulières pour échanger sur les fonctionnalités, la pratique et les évolutions du logiciel.

Ces instances plus ou moins formelles peuvent émaner de deux démarches.
Soit elles sont instituées par les sociétés éditrices des logiciels elles-mêmes et s'inscrivent dans ce cas dans leur politique commerciale.
Soit, plus rarement, elles sont créées à l'initiative des utilisateurs eux-mêmes, en fonction de leur regroupement géographique, ou de la nature des collections par exemple. Cette solution peut être adoptée pour conserver une plus grande indépendance par rapport à l'éditeur ; cependant elle peut être mal comprise par ce dernier et présente un risque de jouer "cavalier seul". Un équilibre doit être trouvé, qui préserve le dialogue.

Pour l'éditeur, l'animation d'un club utilisateurs présente l'intérêt de rester en contact avec le terrain. Il manifeste sa volonté d'être au plus près des préoccupations et de comprendre les conditions de travail de ses clients. C'est bien sûr le lieu privilégié de diffusion de l'information stratégique de la société. Au delà du discours commercial, l'installation d'un véritable dialogue technique intégrera l'expertise des professionnels dans le développement de nouvelles fonctionnalités. Une écoute de qualité permettra à l'éditeur de saisir l'opportunité d'anticiper les modifications nécessaires à apporter à son produit.

Côté musées, participer à un club utilisateurs permet d'échanger avec l'éditeur aussi bien qu'entre professionnels sur les bonnes pratiques liées à l'outil, particulièrement pour certaines procédures informatisées (édition de registres d'inventaire, constat d'état, organisation d'exposition, etc). Ces réflexions contribuent à identifier des besoins communs et à fédérer des demandes d'évolution, mieux prises en compte par l'éditeur, sensibilisé à l'effet "groupe".
Améliorer le dialogue avec l'éditeur est donc le bénéfice numéro 1. Dans le cas d'utilisateurs français d'outils édités à l'étranger, cela peut permettre de créer tout bonnement ce dialogue et d'obtenir la mutualisation de developpements sur des spécificités prioritaires franco-françaises, comme le récolement informatisé par exemple.
Le travail en réseau, l'enrichissement de sa culture professionnelle et de ses contacts sont aussi des éléments très motivants pour participer ou animer de tels groupes.

Si les utilisateurs parviennent à bien cibler et prioriser leurs demandes, à entretenir un dialogue cohérent, argumenté et constructif avec l'éditeur tout en conservant leur liberté de parole, se réunir en club utilisateurs servira la qualité de l'informatisation des collections.

Partager cet article

Repost 0
Published by portail-joconde - dans Méthode
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Joconde - Portail des collections des musées de France
  • Le blog de Joconde - Portail des collections des musées de France
  • : Actualité de Joconde, portail des collections des musées de France. Catalogue de 500.000 notices d'objets, valorisées par des visites guidées (partenariat entre le bureau de la diffusion numérique des collections du service des musées de France et les musées participants). Espace professionnel : fiches-conseils consacrées à l'informatisation et à la numérisation des collections. Musées en ligne : sélection des ressources numériques muséales du monde entier.
  • Contact

Recherche