Mardi 24 juillet 2012 2 24 /07 /Juil /2012 09:35

La semaine dernière, nous avons traité la désignation et la dénomination. Mais qu'en est-il de l'appellation ou de la typologie ?

 

I - Appellations

 

Pour commencer, qu'elle est la définition d'appellation ?

 

Selon le dictionnaire le dictionnaire de l'Académie, c'est la « Façon de nommer, nom donné à un être ou à un objet ». Il s'agit donc d'un synonyme de dénomination. Cependant, les exemples proposés permettent de nuancer les choses : « Appellation familière, injurieuse. Les sobriquets sont des appellations populaires et ironiques » De plus, il existe une définition plus spécifique de ce terme : « Spécialt. Appellation d'origine, indication du lieu d'origine d'un produit. ».

 

Ce sont ces différentes nuances qui vont être utilisées pour renseigner le champ « Appellation ».

 

L'appellation étant très souvent complémentaire de la dénomination, il ne devrait généralement pas y avoir de champ « Appellation » renseigné si le champ « Dénomination » ne l'est pas. Seuls quelques objets de beaux-arts (peintures ou dessins) peuvent faire exception. Vous en trouverez trois exemples ci-dessous

 

 

Appellation commune: nous avons vu la semaine dernière que la dénomination fait appel à des noms communs ayant la particularité d'être compréhensibles par un grand nombre de personnes, et pas seulement par quelques spécialistes.

 

Cependant, certaines dénominations s'avèrent ambiguës, par exemple en raison de leur caractère métonymique, ou bien en raison de leur relative imprécision. Dans ce cas, on retiendra en dénomination le terme le plus juste – même s'il peut paraître pédant - et l'appellation commune trouvera place dans le champ « Appellation » :

 

Dénomination : commode à tiroirs d'encoignure

Appellation : encoignure

 

Dénomination : poupée

Appellation : baigneur

 

Domaine : dessin

Appellation: académie

Exceptionnellement, dans ce cas il n'y a pas de dénomination

 

Domaine : peinture

Appellation: marine

Exceptionnellement, dans ce cas il n'y a pas de dénomination

 

 

Apellation commerciale : certaines appellations sont usitées dans la commerce d'art. Elles mêlent parfois plusieurs critères logiques. Aussi est-il nécessaire d'indiquer ces critères logiques dans les champs adaptés. Ainsi, le terme  « gouache napolitaine » mêle des informations concernant la technique d'exécution, la provenance et le sujet représenté :

 

Domaine : dessin

Appellation : gouache napolitaine

Titre : Eruption du Vésuve

Représentation : paysage (Vésuve, éruption, nuit, Méditerranée, baie, bateau à voiles, Portici)

Exceptionnellement, dans ce cas il n'y a pas de dénomination


 

Ce sont également les appellations données à une certaine époques à des pièces de grande production :

 

Dénomination : cruche (anthropomorphe, forme n° 3257)

Appellation : cruche John Bull

 

Dénomination : poste de radio

Appellation : Récepteur radio 830 A dit "boîte à jambon"


Ce sont aussi les noms de marques :

 

Dénomination : carafe

Appellation : appareil Lhote

Dénomination : biberon

Appellation : biberon Robert

Dénomination : balance

Appellation : balance Roberval

 

Appellation historique : il arrive que, à une certaine époque, un terme définisse communément, parfois de manière elliptique, un objet. Ce terme sera indiqué en « Appellation », tandis que le nom précis, et plus intemporel, sera lui indiqué en « Dénomination » :


Dénomination : châle

Appellation : cachemire

Dénomination : bol ; couvercle

Appellation : bouillon

 

Les appellations données par des spécialistes à certains objets exemplaires appartiennent à ce même registre :

 

Dénomination : casque

Appellation : casque de Bernières-d'Ailly

Dénomination : statue

Titre : Personnage masculin assis

Appellation : dit traditionnellement Guillaume de la Tour, archevêque de Besançon

 

Appellation vernaculaire ou en langue étrangère : il s'agit du nom usuel d'un objet dans une région ou un pays donnés, et parfois en langue vernaculaire. Elle concerne particulièrement les objets ethnologiques.

 

Dénomination : veste

Appellation : chupen

 

Dénomination : panier

Appellation : bignasse

 

Dénomination : pagne

Appellation : Aso Oke

 

Dénomination : pot à pharmacie

Appellation : albarello

 

Dénomination : assiette

Appellation :pannekoekje

Description : La forme de l'assiette est dite pannekoekje, à revers en calotte

 

 

II - Typologies

 

Les choses sont plus évidentes pour ce qui concerne les typologies. Selon le dictionnaire Larousse, une typologie est « l'étude des traits caractéristiques, dans un ensemble de données, en vue d'y déterminer des types, des systèmes... ». Toute référence à un ouvrage ou un texte proposant une classification d'objets officielle et reconnue sera donc considérée comme typologie. Cette classification peut être de plusieurs origines.

 

Dénomination : vase

Appellation : vase étrusque

Typologie : 1ère grandeur

 

Dénomination : bouton d'artillerie

Typologie : modèle 1811-1815

 

Dénomination : carabine

Appellation : Mauser

Typologie : modèle 98 k 1940

 

Dénomination : hélicoptère

Appellation : Hiller

Typologie : Hiller 360 UH 12A

 

 

Typologies scientifiques : les plus nombreuses se trouvent dans le domaine de l'archéologie, mais pas uniquement :

 

Dénomination : vase

Typologie : Dressel 45

 

Dénomination : bouteille

Typologie : black-topped

 

Dénomination : liard

Typologie : type « à la vieille tête »

 

Dénomination : bague

Typologie : dite « à la Duchesse Anne »

Description : bague dite « à la Duchesse Anne », à deux cœurs pleins accolés et couronnés ; un cœur est en argent, l'autre en argent doré.

 

 

III- Cas particulier des décors

 

Les décors portés sur les objets peuvent faire l'objet d'appellations ou de typologies. Dans tous les cas, il est préférable d'indiquer ces informations dans les champs réservés à la description iconographique :

 

Dénomination : assiette

Représentation : paysage (pagode, pin, rocher, homme, Chinois, papillon)

Précision représentation : décor à la pagode

 

Dénomination : terrine (à couvercle)

Représentation : ornementation (tulipe, rose, jacinthe, ornement à forme végétale)

Précision représentation : décor à la tulipe

 

On fera toutefois une exception lorsque les décors font l'objet d'une typologie propre à une fabrique, et uniquement lorsque cette typologie est purement numérique. En effet, ce type d'information n'aurait aucun sens dans un champ réservé à la description iconographique. Bien entendu, l'indication de cette typologie n'interdit pas l'analyse du décor dans le champ iconographique :

 

Dénomination : vase

Typologie : modèle n° 2374, décor n° 1664

Représentation : représentation animalière (coq, lever du jour, étoile, fleur) ; signe alphabétique

 

Voici donc les principales informations concernant l'appellation et la typologie. Vous trouverez des informations complémentaires dans la méthode de description des objets. N'hésitez pas à vous y référer.

 

La semaine prochaine, nous aborderons le « Domaine » et la « Fonction ».

 

Par portail-joconde - Publié dans : Méthode
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Le blog de Joconde - Portail des collections des musées de France
  • Le blog de Joconde - Portail des collections des musées de France
  • : collections numérisation inventaire expositions virtuelles espace professionnel Culture
  • : Actualité de Joconde, portail des collections des musées de France. Catalogue de 500.000 notices d'objets, valorisées par des visites guidées (partenariat entre le bureau de la diffusion numérique des collections du service des musées de France et les musées participants). Espace professionnel : fiches-conseils consacrées à l'informatisation et à la numérisation des collections. Musées en ligne : sélection des ressources numériques muséales du monde entier.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés