Mardi 24 janvier 2012 2 24 /01 /Jan /2012 13:29

Christian Thévenin, régisseur des Collections des musées de Sarreguemines nous expose la stratégie de mise en ligne sur Joconde adoptée par le musée de la faïence et ses heureuses retombées !

 

1790 : fondation de la faïencerie de Sarreguemines. 2007 : fermeture définitive de l’entreprise. De ces 217 années d’existence, la ville de Sarreguemines a conservé un exceptionnel patrimoine : un four à faïence monumental (1860), le Casino des Faïenceries, bâtiment culturel et festif de la manufacture (1878), des cités ouvrières (1869 et 1926)... Par leur créativité et leur travail, les faïenciers ont légué une riche production céramique. Un large aperçu de celle-ci est conservée et présentée dans deux musées. Le musée de la Faïence dont le jardin d’hiver est classé monument historique, dévoile les produits sortis des fours alors que les procédés de fabrication sont révélés au sein du musée des techniques faïencières. Celui-ci est installé dans une ancienne usine de la manufacture, le moulin de la Blies qui compte aujourd’hui également le jardin des faïenciers.

La mise en ligne des collections sur Joconde nous a semblée essentielle pour mettre à la disposition des institutions muséales et à l’ensemble du public, la richesse et la diversité de la production de la faïencerie de Sarreguemines, une des plus importantes en Europe à la fin du XIXe siècle avec plus de 3 000 employés. Cette richesse est multiple : richesse des matières (faïence, grès, porcelaine…), richesse des supports et des fonctions (vases, services de table, à café ou à dessert, objets décoratifs, assiettes historiées…) et richesse des décors et des styles. Les deux cents ans d’activité de la faïencerie sont un abrégé de l’histoire et de l’évolution du goût, du Néoclassicisme à l’Art déco en passant par l’Historicisme, l’Exotisme, l’Art nouveau…

La collection de céramique du musée de la faïence compte aujourd’hui plus de 6042 œuvres dont 1900 ont été versées sur Joconde depuis l’année 2005. Grâce à l’informatisation et à la numérisation des collections entreprises dès 1997, l’export vers Joconde a pu être mis en œuvre rapidement. Mais ce travail n’aurait pas abouti sans l’expertise, la bienveillance et le dynamisme de Mathilde Huet du Service des Musées de France. A partir de 2008, les exports vers Joconde ont bénéficié du travail de récolement des collections car celui-ci a été mené dans le souci de compléter et de documenter plus précisément chaque œuvre. L’effort s’est porté plus spécifiquement sur l’indexation de l’iconographie. Le cas des assiettes historiées en est un exemple concret. En 2010, nous avons versé sur Joconde notre collection de 1 360 assiettes historiées dont la production a perduré des années 1830 à la Seconde Guerre mondiale. Ces assiettes sont ornées de vignettes aux thèmes très variés : sujets historiques ou d’actualité, scènes de la vie quotidienne, représentations religieuses, scènes de genre… Grâce à une indexation précise de cette imagerie, les chercheurs peuvent avoir accès à des œuvres, certes modestes dans leur apparence et leur facture, mais riches en information sur leur époque.

Régulièrement, grâce à la base documentaire Joconde, le musée est sollicité pour des prêts. Ainsi, le musée prête actuellement des assiettes au musée du Quai Branly pour l’exposition Exhibitions, l’invention du sauvage. Pour cette année, des emprunts sont prévus par les musées de Belfort dans le cadre de l’exposition "La guerre d’Algérie : les artistes français et la conquête de l’Algérie" ou encore par le musée de Béthune pour une exposition sur l’histoire du tramway…

Depuis 2005, année des premiers versements sur Joconde, la liste serait longue des institutions qui ont trouvé le chemin de nos collections par l'intermédiaire de Joconde…

Mais le musée de la Faïence détient également d’autres collections, en particulier une collection inédite et rare de près de 200 objets provenant d’Océanie, plus précisément des îles Gilbert en Micronésie. Sans aucun doute un futur versement sur Joconde…


Christian Thévenin
Régisseur des Collections
Musées de Sarreguemines

Par portail-joconde - Publié dans : Les musées nous parlent
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Le blog de Joconde - Portail des collections des musées de France
  • Le blog de Joconde - Portail des collections des musées de France
  • : collections numérisation inventaire expositions virtuelles espace professionnel Culture
  • : Actualité de Joconde, portail des collections des musées de France. Catalogue de 500.000 notices d'objets, valorisées par des visites guidées (partenariat entre le bureau de la diffusion numérique des collections du service des musées de France et les musées participants). Espace professionnel : fiches-conseils consacrées à l'informatisation et à la numérisation des collections. Musées en ligne : sélection des ressources numériques muséales du monde entier.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés