Lundi 10 septembre 2012 1 10 /09 /Sep /2012 12:06

logo Saisir les dates d'un auteur et du photographe d'une oeuvre, c'est veiller au droit d'auteur et contribuer au partage des connaissances.

 

 

 

Les bases de données recensant des objets de musées disposent d'une rubrique consacrée aux dates de naissance et de mort de l'auteur de l'œuvre. Cette information est souvent incluse dans une fiche descriptive plus large concernant l'artiste, dans laquelle notamment des données biographiques (carrière de l'artiste, maîtres, jalons de son oeuvre, etc.) peuvent être condensées.
Dans le contexte d'une saisie succincte dont l'objectif sera l'inventaire et le récolement, il est tentant de faire passer la saisie de ces informations au second plan ou de se dire qu'elles pourront faire l'objet d'une saisie ultérieure.
Ici, nous souhaitons vous sensibiliser à l'utilité de saisir au moins les dates de naissance et de mort d'un artiste identifié. Le champ Précisions sur l'auteur fait d'ailleurs partie de la fiche minimum de diffusion dans Joconde. Pourquoi insister sur cette préconisation ? Et bien parce que nous encourageons une vision à long terme de l'informatisation des collections.

Ainsi, renseigner la date de mort d'un artiste moderne ou contemporain vous permettra de calculer sa date d'élévation dans le domaine public et donc la date à laquelle vous pourrez diffuser librement les clichés de son œuvre (si tant est qu'ils sont libres des droits du photographe qui a fait la prise de vue !) - que ce soit sur votre site Internet, sur celui de votre région ou sur Joconde.
Pour mémoire, en 2012, tous les artistes encore vivants ou décédés après 1941 ne sont pas dans le domaine public. En effet, c'est 70 ans après la mort de l'artiste ou de l'auteur du cliché que celui-ci devient libre de droits. L'oeuvre est alors à la disposition de tous et peut être exploitée librement (sous réserve du respect du droit moral qui perdure).
Pour trouver ces dates, de nombreux outils sont à votre disposition, notamment numériques. Vous pouvez aussi utilement vous reporter à Joconde qui référencie quelque 30.000 artistes : l'information est renseignée dans les trois-quarts des notices.

Pour une œuvre anonyme du 20e siècle, faute de pouvoir déterminer la date de décès de l'auteur, c'est la date de création de l'œuvre (évaluée au plus juste) qui sera le point de repère. Ajouter 70 ans à cette date vous permettra de juger s'il est possible de diffuser l'œuvre.

En veillant à saisir ces dates dans les notices que vous exportez vers Joconde, vous partagerez au sein du catalogue collectif des musées de France une information d'autant plus précieuse si l'artiste est peu connu ou pas encore introduit dans un dictionnaire d'artiste.

 

Pour en savoir plus :

- Fiche de l'espace professionnel du site Joconde sur les droits liés à la diffusion, à la publication et à l'exposition d'images

- Questions juridiques liées à la mise en ligne des collections. Intervention d'Anne-Laure Stérin, juriste spécialiste du droit d'auteur

Par portail-joconde - Publié dans : Méthode
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Le blog de Joconde - Portail des collections des musées de France
  • Le blog de Joconde - Portail des collections des musées de France
  • : collections numérisation inventaire expositions virtuelles espace professionnel Culture
  • : Actualité de Joconde, portail des collections des musées de France. Catalogue de 500.000 notices d'objets, valorisées par des visites guidées (partenariat entre le bureau de la diffusion numérique des collections du service des musées de France et les musées participants). Espace professionnel : fiches-conseils consacrées à l'informatisation et à la numérisation des collections. Musées en ligne : sélection des ressources numériques muséales du monde entier.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés