Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 13:23

Afin de garantir un confort visuel à l’internaute, les images numériques associées aux notices exportées vers Joconde se doivent de respecter certaines dimensions : en dessous de 640 x 480 pixels, elles ne seront pas exportées. Autant s’en assurer avant le versement des données du musée sur le catalogue collectif !

Clarifions d’emblée un point : si les images associées aux notices sont grandes, voire très grandes, pas de problème. Le programme d’export les retaillera automatiquement en adéquation avec les normes de diffusion de Joconde. Attention tout de même à la capacité de stockage que l’utilisation de grandes images requiert au quotidien.

En revanche, si les images, liées aux notices dans votre base de données, ont une hauteur ET une largeur inférieures à 640 et 480 pixels, seul le texte des notices sera exporté ; le rapport d’export indiquera les noms des fichiers de ces images refusées car trop petites.

En effet, cette définition minimum est le seuil admis pour des images issues d’anciens standards de numérisation, qui n’ont plus cours aujourd’hui sur le web. Avec une résolution de 72 dpi, non exploitable en édition, cela donnera une taille d’impression (« en sortie ») de 22,5 sur 17 cm. Donc, pas question d’illustrer les notices de Joconde avec des images encore plus petites que la définition autrefois dite « plein écran »… D’autant que les tailles d’écran réduisent désormais l’affichage de ces images à une proportion de vignette.

 

Pour vérifier qu’aucune des images associées aux notices à exporter ne pose problème - sans les passer en revue une par une - il est possible d’afficher les dimensions de toutes les images stockées dans le même répertoire, à partir de l’explorateur de fichiers.

 

Voici comment faire :

- ouvrir l’explorateur de fichier,

- ouvrir le répertoire de stockage des images associées aux notices à exporter,

- choisir le mode « Détails » pour afficher les paramètres des images :

Une astuce pour vérifier les images à exporter vers Joconde

- cliquer sur Affichage / Choisir les détails :

Une astuce pour vérifier les images à exporter vers Joconde

- sélectionner le détail « Dimensions » :

Une astuce pour vérifier les images à exporter vers Joconde

Les dimensions apparaissent pour chaque image, tout à droite.

Il est possible de trier les images de la plus petite à la plus grande pour vérifier si certaines sont trop petites pour être exportées.

Dans l’exemple ci-contre, l’image 2 ne sera pas exportée car sa largeur (410 pixels) est inférieure à 480 pixels et sa hauteur (582 pixels) est inférieure à 640 pixels.

Une astuce pour vérifier les images à exporter vers Joconde

Mais ensuite, que faire de ces images trop petites ?

Il va falloir intervenir. Il ne faut pas agrandir l’image trop petite : elle serait pixellisée et deviendrait illisible !

Deux cas de figure peuvent se présenter :

  1. Il est possible de partir du fichier d’origine, issu de la numérisation de cet objet. Après avoir retrouvé ce fichier et s’être assuré de sa qualité, une copie en sera faite avec une définition et une résolution correspondant aux besoins d’illustration de notices de la base de données et à leur export vers Joconde. Ce nouveau fichier pourra être nommé de la même manière que l’ancien afin de le remplacer automatiquement et d’utiliser le même lien image.

     

  2. Si le fichier original n’a pas été conservé ou que sa qualité ne permet pas son utilisation, il conviendra de réaliser une nouvelle prise de vue numérique de l’objet concerné, puis de lier ce nouveau fichier à la notice de l’objet.

Et au niveau de Joconde ?

La responsable de la base Joconde vous demandera, au moment de l’export, de contrôler les dimensions de vos images. Si elles sont trop petites et doivent être refaites, vous pourrez soit différer l’export des notices pour vous laisser le temps de les illustrer avec des clichés aux dimensions requises, soit exporter seulement le texte de vos notices en prévoyant un export de mise à jour pour illustrer vos notices dans un second temps.

 

Mais maintenant que vous savez vérifier les dimensions des images avant d’en exporter les notices, cela ne devrait plus se présenter !

Repost 0
Published by Bureau de la diffusion numérique des collections
commenter cet article
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 11:00
Nouveau diaporama 2016

Découvrez, en images, sur la page d'accueil de Joconde, un panorama de quelques-uns des musées qui ont fait l'actualité du catalogue collectif des collections des musées de France, en 2015.

Au survol de la souris, la légende s'affiche et un clic vous donne accès à la notice de l'objet en question.

Belle découverte !

Repost 0
Published by Bureau de la diffusion numérique des collections
commenter cet article
18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 10:10
(c) L. Manoeuvre
(c) L. Manoeuvre

Cette année, le bureau de la diffusion numérique des collections déploie son offre de formation en région. Nous serons au Havre du 6 au 8 juin prochains pour une session « Informatiser et diffuser les collections » ouverte aux participants de toute la France.

Comme en Limousin fin 2015 et en Pays-de-Loire tout dernièrement, des sessions auront lieu en partenariat avec les conseillers musées des directions régionales des affaires culturelles de Centre Val-de-Loire, Lorraine et Franche-Comté-Bourgogne.

Par ailleurs, comme chaque année, voici notre sélection tirée des catalogues de la direction générale des patrimoines et de l’institut national du patrimoine, par date.

Pour vous inscrire, rendez-vous sur les sites indiqués par les liens ci-dessous.

Catalogue de formation de la Direction générale des patrimoines (département de la formation scientifique et technique)

- Les musées sur Internet : recherche documentaire et veille, Paris, 4-6 avril 2016, inscription avant le 19 février 2016

- Les réseaux sociaux : une première approche, Paris, 23-24 mai 2016, inscription avant le 15 avril 2016

- La stratégie des réseaux sociaux dans un établissement patrimonial, Paris, 30-31 mai 2016, inscription avant le 15 avril 2016

- Informatiser et diffuser les collections d’un musée de France, Le Havre, 8-10 juin 2016, inscription avant le 29 avril 2016

- Inventaire et marquage, Paris, 9-10 juin 2016, inscription avant le 30 avril 2016

- Mener un projet de numérisation patrimoniale, Paris, 21-23 septembre 2016, inscription avant le 30 juin 2016

- Récolement décennal et post-récolement, Paris, 29 et 30 septembre 2016 (et non 13-14 octobre comme indiqué), inscription avant le 30 juin 2016

Catalogue de formation permanente de l’Institut national du patrimoine

- Droits des images, Paris, 20-21 avril ou 9-10 mai 2016 (dates sous réserve)

- De la photo à la gestion des fichiers, Marseille, 11-13 mai 2016

- Inventaire et récolement des collections publiques, Paris, 12-14 octobre 2016

- La recherche sur le patrimoine : quels domaines, quels objectifs, quelles procédures ?, Paris, 20-21 octobre 2016

- Le marquage des œuvres : principes et méthodes, Aubervilliers, 23-25 novembre 2016

Repost 0
Published by Bureau de la diffusion numérique des collections
commenter cet article
11 janvier 2016 1 11 /01 /janvier /2016 09:26
Nouveaux musées et versements 2015

Grâce à la page "Nouveaux musées et versements 2015", mise en ligne sur le site Joconde vendredi dernier, retrouvez tous les musées qui ont créé l'événement sur Joconde cette année.

Les nouveaux musées sont bien sûr à l'honneur, mais également ceux qui ont repris les versements de notices ou d'images et ceux qui publient régulièrement leurs collections sur le catalogue collectif.

Merci à eux !

N'hésitez pas à les imiter en 2016 !

Repost 0
Published by Bureau de la diffusion numérique des collections
commenter cet article
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 07:48
Pour 2016 !

Notre équipe vous accompagne dans l'informatisation, la numérisation et la mise en ligne de vos collections. N'hésitez pas à nous contacter.

A bientôt !

Repost 0
Published by Bureau de la diffusion numérique des collections
commenter cet article
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 08:11

Au mois de janvier 2016, notre collègue Sophie Daënens quittera le bureau de la diffusion numérique des collections du service des musées de France pour la médiathèque de l’architecture et du patrimoine, où elle prendra les fonctions de responsable de la bibliothèque, pour des raisons d’ordre privé. Nous souhaitions recueillir ses impressions et informer les musées de ce changement.

BDNC : Durant ces deux années passées au sein du bureau de la diffusion numérique des collections, en tant que co-responsable de la base Joconde, vous vous êtes consacrée à la mise en ligne des collections des musées d’ethnologie, histoire, sciences et techniques. Pouvez-vous nous dire ce que vous tirez de cette expérience ?

 

Sophie Daënens : Cela a été avant tout pour moi l’occasion de découvrir des collections qui m’étaient jusqu’ici peu familières, avec une approche pluri-disciplinaire particulièrement enrichissante. Avoir travaillé auparavant pendant 10 ans dans un musée national de beaux arts et arts décoratifs m’a aidé à appréhender les enjeux et les contraintes que connaissent les musées pour la gestion de leurs collections ou l’administration de leur base de données. J’ai pu constater une grande diversité de situations sur le plan de l’informatisation : chaque musée est différent et a besoin d’un accompagnement personnalisé. Cela se vérifie jusque dans nos actions de formation, auxquelles j’ai aimé participer.

 

BDNC : Parmi les collections dont vous avez assuré la mise en ligne, quelles sont celles qui vous ont le plus intéressée ?

Sophie Daënens : Même si nous consacrons le même soin au traitement de toutes les données qui nous sont confiées, je dois reconnaître que le versement des collections de planches de botanique et de mycologie du museum d’histoire naturelle de Nice m’a particulièrement enthousiasmée. Au delà du processus d’automatisation auquel nous sommes parvenus avec l’équipe du musée pour publier ces importants corpus, ces planches d’histoire naturelle faisaient écho à des souvenirs d’enfance très précieux pour moi.

J’aimerais souligner également l’important mouvement des musées d’histoire, comme celui des hospices civils de Lyon ou le musée du Temps à Besançon, pour mettre en ligne en 2014 leurs collections liées au centenaire de la première Guerre mondiale.

BDNC : Si vous deviez émettre un souhait d’amélioration pour la publication sur Joconde ?

Sophie Daënens : Ce serait la possiblité pour un musée de visualiser, avant l’export réel, ce que donne sa notice au format Joconde. Le fait que ce besoin soit devenu une nouvelle spécification des fonctionnalités d’export Joconde développées par les éditeurs est une très bonne chose.

Dans l’attente du recrutement du nouveau co-responsable de la base Joconde, les musées peuvent bien sûr continuer à s’adresser à Jeannette Ivain.

Repost 0
Published by Bureau de la diffusion numérique des collections
commenter cet article
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 08:41
Nouvelle lettre d'information du portail Joconde

Le vingt-troisième numéro de notre lettre d'information trimestrielle est paru sur le site Joconde.

En complément des rubriques habituelles, vous pourrez lire l'article "Digital Art History : une tentative de définition", par Antoine Courtin de l'Institut national d'histoire de l'art.

N'hésitez pas à vous abonner.

Bonne lecture !

Repost 0
Published by Bureau de la diffusion numérique des collections
commenter cet article
7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 12:04

Voici 6 critères d’évaluation de l’informatisation des collections de son musée : un outil utile pour faire en équipe le diagnostic éclairé de la situation. Cela permettra, si le bilan est positif, de renforcer les points forts et de pérenniser les bonnes pratiques, mais également, si le bilan est plus mitigé, voire alarmant, de définir des priorités pour coordonner le travail sur de nouveaux principes et reprendre les rênes en mains de façon réfléchie.

1) une analyse quantitative

- nombre de notices saisies,

- nombre de notices à saisir

Ces chiffres sont à mettre en rapport avec :

- le nombre d’objets inventoriés,

- le nombre d’objets à récoler,

- et particulièrement avec la date d’installation du logiciel.

Cela permettra de se rendre compte du chemin parcouru depuis que le musée est équipé.

2) Présence d’outils « concurrents » à la base de données officielle

Si la présence de tableurs bureautiques ou de fiches saisies sur un système de gestion de base de données documentaires est avérée, il faut déterminer :

- la raison et l’origine de l’existence de ces outils parallèles,

- le volume et le type des collections concernées,

- l’opportunité et la possibilité de réintégrer ces données dans la base de données du musée.

 

3) Nombre d’utilisateurs réels / potentiels

Ce nombre se répartira selon le périmètre d’intervention de ces utilisateurs : saisie ou simple consultation.

 

4) Fréquence d’utilisation de l’outil et bénéfices apportés par cette utilisation

Cela permettra de mieux envisager, en fonction du type d’utilisateurs, les services rendus par le système et ceux qui pourraient être mieux exploités ou valorisés.

.

5) Analyse qualitative des notices saisies

- quelle est leur cohérence (les notices sont-elles structurées selon un format homogène ?),

- quelle est leur complétude (des informations manquent-elles dans les notices ? Et quelle est leur importance),

- la recherche est-elle pertinente ? (efficacité du recours aux vocabulaires contrôlés).

 

6) Les collections sont-elles en ligne ?

- Proportion des notices mises en ligne par rapport aux notices saisies (Des notices validées pourraient-elles être publiées ?)

- Régularité des mises en ligne,

- Possibilité de mise à jour.

 

Repost 0
Published by Bureau de la diffusion numérique des collections
commenter cet article
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 11:54
Mettre en ligne, c’est publier !

A l’heure où les outils de gestion de collections permettent de mettre en œuvre de véritables systèmes d’information au sein du musée, un réel coup d’accélérateur peut être donné à la publication scientifique des collections grêce à la mise en ligne de notices illustrées et de contenus éditoriaux.

Depuis plusieurs décennies désormais, publier sur support papier le catalogue sommaire des collections, voire le catalogue raisonné, ne correspond plus à un modèle économique viable.

La diffusion en ligne des notices, en prenant le relais de ces ouvrages, assure un bien meilleur service au public, et notamment :
- élargissement du lectorat,
- accès à distance,
- meilleurs visuels,
- souplesse de la navigation,
- évolutivité des contenus,
- partage collaboratif,
- impression, téléchargement et réutilisation des données.

 

Si la vigilance et une stratégie d’établissement s’imposent afin de garantir au mieux le référencement et la pérennité de l’accès à ces données de confiance, la production des informations scientifiques au coeur de la base documentaire du système informatisé de gestion – au plus près des collections – est un gage réel de fiabilité et de diffusion de l’information sur le long terme.

Repost 0
Published by Bureau de la diffusion numérique des collections
commenter cet article
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 15:12

Les vocabulaires scientifiques de Joconde viennent d'être actualisés.

Ces vocabulaires sont constitués de listes d'autorité fermées (comme celle des termes relatifs au statut juridique des objets) et de nombreuses listes ouvertes (auteurs, noms de lieux géographiques...)  Ces dernières s'enrichissent au fil des versements de notices, ces nouveaux mots clés reflétant la diversité des collections.

Sur la base Joconde, ces vocabulaires sont actualisés en temps réel, à chaque chargement de nouvelles notices. Cela permet à ces dernières d'être retrouvées grâce à ces nouveaux critères d'interrogation insérés dans les listes cliquables ou les index liés au formulaire de recherche avancée.

 

Mais nous les publions également dans leur intégralité sous forme de fichiers téléchargeables et réutilisables par tous, musées et prestataires.

Repost 0
Published by Bureau de la diffusion numérique des collections
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Joconde - Portail des collections des musées de France
  • Le blog de Joconde - Portail des collections des musées de France
  • : Actualité de Joconde, portail des collections des musées de France. Catalogue de 500.000 notices d'objets, valorisées par des visites guidées (partenariat entre le bureau de la diffusion numérique des collections du service des musées de France et les musées participants). Espace professionnel : fiches-conseils consacrées à l'informatisation et à la numérisation des collections. Musées en ligne : sélection des ressources numériques muséales du monde entier.
  • Contact

Recherche